#review Le Cirque des rêves

Je viens de terminer * Le Cirque des rêves * de Erin Morgenstern et j’avais très envie de vous en parler. Non pas parce que j’ai trouvé ce livre extraordinaire, mais parce que sa lecture m’a vraiment offert une expérience unique.

Pour vous donner un avant-gout de ce qui vous attend, à la lecture de ce livre, voici ce qu’en dit le quatrième de couverture : Il est arrivé comme par enchantement, dressant sous le ciel étoilé ses chapiteaux noir et blanc : Le Cirque des rêves. Approchez, Mesdames et Messieurs, petits et grands, entrez ! Ici se déroule plus que tours et acrobaties. Sous vos yeux ébahis, la véritable magie est à l’oeuvre : deux jeunes illusionnistes, Celia et Marco, s’affrontent dans un combat magique pour lequel ils sont entraînés depuis l’enfance. Voués à se mesurer dans le plus prodigieux des défis, ils sont adversaires. Mais entre eux, une magie plus grande opère, celle de l’amour. Une passion ensorcelante qui pourrait leur être fatale…

Je vois vous l’avouer, ce livre n’est pas parfait. Parce que même si j’ai beaucoup aimé les deux personnages principaux, j’ai trouvé que leur histoire manquait de profondeur. Si vous cherchez à lire une histoire d’amour épique, passez votre chemin, ce n’est pas ce que vous trouverez ici.

Ce qui rend le livre unique, c’est son ambiance. Je sais que j’en parle souvent dans mes chroniques, mais l’ambiance d’un livre, pour moi, ça fait vraiment tout. C’est l’ambiance qui nous permet de nous sentir ailleurs tout en lisant notre livre, assis confortablement dans notre salon.

L’écriture d’Erin Morgenstern est belle et simple. Les chapitres sont courts et évitent, selon moi, à l’histoire de s’essouffler. On avance dans la lecture, entouré de mystères et encouragé par l’envie d’en savoir plus. Mais l’auteure m’a surtout offert un voyage auquel je ne m’attendais pas.

Je ne suis pas particulièrement fan du cirque en général, mais le Cirque des rêves n’est pas comme les autres. Il arrive sans crier gare. Immense, peuplé de chapiteaux rayés de noir et de blanc, on s’y promène comme dans un rêve éveillé. Des odeurs de pop-corn, de caramel, de chocolat se mêlent à celle du feu de bois. Ouvert uniquement la nuit, on peut passer d’un chapiteau à l’autre, assister à des spectacles plus extraordinaires les uns les autres. On y rencontre des artistes talentueux et des « rêveurs » qui suivent le Cirque partout où il va. C’est une expérience magique que de se promener dans un Cirque où tout semble possible.

Et quand on tourne la dernière page du livre, on ressent cette petite déception qu’ont les visiteurs en devant quitter le cirque à l’aube pour la fermeture, mais tout en ayant la promesse de pouvoir y retourner bientôt.

Note : ♥♥♥♥

En attendant d’y retrouver, je peux poursuivre le rêve grâce à une playlist vraiment sympa, trouvée sur Spotify, qui correspond vraiment à l’ambiance du livre selon moi : vous pouvez l’écouter ici.
Publicités

7 commentaires sur « #review Le Cirque des rêves »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s