#review Winter (Chroniques Lunaires – T4)

Ce dimanche soir, je suis enfiiin parvenue au bout du dernier tome de la saga des Chroniques Lunaires * Winter * !

Dans cette dernière histoire, on rencontre la Princesse Winter. Adorée de tous sur la Lune, mais détestée par sa belle-mère la Reine Levana, elle est la plus belle jeune femme de la Lune. Ayant pris la décision de ne plus utiliser son pouvoir lunaire, elle est en proie à des hallucinations terribles. Toutefois, elle est bien décidée à unir ses forces à celles de nos héros pour lever la révolution sur la Lune…

Si, dans l’ensemble, j’ai adoré la saga, je dois vous avouer que ce dernier tome n’est pas mon préféré.

D’abord, parce que je n’ai pas accroché avec le personnage de Winter. C’est dommage, parce qu’au départ, je trouvais ça vraiment intéressant d’avoir une Princesse complètement folle, mais j’avoue que les passages sur ses hallucinations m’ont plutôt ennuyés… Et, autant j’aimé tous les amoureux des tomes précédents, autant je n’ai pas du tout aimé Jacin : je ne l’ai pas trouvé touchant, mais très froid et calculateur. Je comprends que son objectif premier est de protéger la Princesse, mais je n’aimais pas trop son côté « sans scrupules ». Je n’ai pas trop cru à leur histoire d’amour non plus.

Ensuite, j’ai trouvé que le livre avait quelques longueurs. Je sais, il se passe beaucoup de choses, il y avait tellement à raconter, mais parfois, j’ai trouvé ça un peu long.  J’ai d’ailleurs mis pas mal de temps à le terminer ce bouquin 🙂

A côté de ça, j’ai quand même adoré l’ambiance du livre : de la mise en place de la revolution, de la relation des personnages qui évoluent,… Et le fait que l’historie prenne place sur la Lune était pour moi un vrai plus !

Comme pour les tomes précédents, j’ai aimé chercher à trouver les points communs avec le conte original : la plus belle jeune fille, la pomme empoisonnée, la relation avec les animaux, les mineurs,…

J’ai vraiment beaucoup aimé me plonger dans l’univers créé par Marissa Meyer et je suis ravie de cette découverte. En tournant la dernière page, j’avais tout de même un petit pincement au coeur en me disant que je quittais de nouveaux amis. Je sais que l’auteure a écrit plusieurs petites nouvelles complémentaires à l’histoire et qu’elle sortira demain un graphic novel mettant en scène le personnage d’Iko. J’ai hate de pouvoir découvrir tout ça !

Note : ♥♥♥♥

Publicités

#review Scarlet & Cress (Chroniques lunaires – T2&3)

Depuis deux semaines, je suis plongée dans la saga des Chroniques Lunaires de Marissa Meyer. Je lis les tomes les uns après les autres, je ne parle que de ça, j’en rêve même !

J’ai commencé le quatrième tome hier matin et je n’ai pas encore eu l’occasion de vous donner mes impressions sur les tomes 2 et 3. Et je peux vous le dire : par les étoiles, que cette série est géniale !

Dans * Scarlet * (tome 2), on suit le parcours d’une jeune fille dont la grand-mère a disparu et qui se fait aider par Loup pour la retrouver. Combattant lunaire créé par la Reine Levana, Loup est mi-homme mi-loup. Malgré son tempérament changeant, il est le seul espoir de Scarlet pour retrouver sa grand-mère disparue…
Vous l’aurez compris, ce tome-ci se base sur le conte du petit chaperon rouge.

Même si on suit le parcours semé d’embuches de Scarlet et Loup, on en apprend aussi plus sur Cinder et sur son passé. J’ai beaucoup aimé la relation entre Scarlet et Loup. Autant la relation de Cinder et Kai dans le tome 1 était tendre et douce, autant celle de Scarlet et Loup est compliquée, violente, voire bestiale. Les histoires d’amour ont bien leur place dans la saga – comme dans les contes de fées – mais heureusement, ce n’est pas le sujet principal de l’histoire et c’est ça qui rend cette série aussi originale.

Scarlet est un personnage au caractère très fort, parfois un peu trop volcanique à mon goût, mais on s’attache très vite à elle.

Note : ♥♥♥♥

cl_cress

Le tome 3 * Cress * nous permet de rencontrer Croissant de Lune, une jeune lunaire coquille (c’est-à-dire qui n’a pas de pouvoir) enfermée dans un satellite depuis de nombreuses années et qui est une informaticienne de génie. Lorsque Cinder et ses compagnons tentent de la libérer, tout ne se passe pas comme prévu et les amis sont séparés…
Ce tome-ci se base sur le compte de Raiponce.

Il se passe beaucoup, beaucoup de choses dans ce tome ! On ne s’ennuie pas une minute et j’ai vraiment bien apprécié l’idée que le groupe soit divisé en plusieurs petits groupes, affrontant chacun ses propres difficultés et créant des liens d’amitié ou d’amour très forts.

Croissant de lune est d’une naïveté incroyable au début (comment pourrait-il en être autrement alors qu’elle a grandi coupée du monde?), mais elle est très touchante malgré tout.

Ce qui me plaît aussi beaucoup, c’est que même si les livres amènent chaque fois de nouveaux personnages et que les points de vue sont alternés d’un chapitre à l’autre, Cinder reste « le » personnage principal, et c’est top parce que c’est de loin ma préférée 🙂

Comme pour le premier tome, j’ai aimé, dans chacune des histoires, toutes ces références aux contes originaux. Elles sont toutes très bien adaptées à l’histoire :
– la capuche rouge, la grande mère, l’homme-Loup, la forêt,… dans * Scarlet *
– la jeune fille enfermée dans un satellite, les interminables longs cheveux coupés ensuite,  le prince qui n’est pas si charmant,… dans * Cress *

Note : ♥♥♥♥♥

J’entame le dernier tome, je sens que ce sera difficile de quitter cet univers, mais heureusement Marissa Meyer a écrit plusieurs petites histoires complémentaires, ça permettra de prolonger un peu le plaisir !

#review Cinder (Chroniques lunaires – T1)

Cette nuit, j’ai terminé le premier tome des Chroniques lunaires * Cinder * de Marissa Meyer et… Waouw !

J’avais tellement entendu parler de cette saga que je n’ai pas pu résister plus longtemps à l’envie d’y jeter un petit coup d’oeil et ce que je peux vous dire, c’est que c’est du lourd 🙂

Pour ceux qui ne la connaissent pas, cette saga est basée sur des contes qui sont revisités. Dans ce cas-ci, l’histoire est basée sur celle de Cendrillon.

On se retrouve plonger dans un monde où humains et androïdes cohabitent. Une maladie mortelle menace la population. Cinder est une cyborg mécanicienne qui est complément exploitée par sa désagréable belle-mère. Sa rencontre avec le Prince Kai – dont toutes les filles de la Communauté son folles – va l’entraîner au coeur d’une guerre intergalactique…

Comme le dit si bien le quatrième de couverture, c’est une histoire qui mêle Cendrillon et Star Wars. Et j’ai vraiment beaucoup beaucoup aimé (pourtant, je suis loin d’être fan de Star Wars) !

L’écriture de Marissa Meyer est vraiment très agréable : ça se lit facilement et on entre très vite dans l’univers qu’elle a créé. L’histoire se tient et c’est vraiment super de voir la manière dont elle a détourné le conte tout en gardant les moments clés qui font l’histoire originale (la belle-mère, le bal, la « chaussure »,…).

J’ai particulièrement aimé les personnages de Cinder et du Prince Kai.

Elle, car j’ai trouvé que contrairement aux princesses de contes de fées, elle a une personnalité très forte, très combative. Mécanicienne de génie, elle est pleine de ressources et trouve toujours des solutions pour se sortir d’un mauvais pas. Et son franc parlé ne m’a du tout déplu, bien au contraire.

Lui, parce que OH-MY-GOD (vous entendez la voix de Janice dans Friends qui dit ça ?) : c’est exactement ça la définition du Prince Charmant, non ? Il est beau, doux, attentionné, fiable, drôle, protecteur… Il est charmant sans même essayer de l’être, j’adore !

Je pense que vous l’aurez compris, c’était vraiment une très très bonne découverte et j’ai vraiment hâte de découvrir la suite 🙂

Le petit plus, c’est que cette lecture rentre dans le cadre de mon Challenge Un genre par mois et valide ma participation pour le mois de janvier !

Note : ♥♥♥♥♥

#review La fille de l’hiver

Cette semaine, j’ai vraiment bien avancé dans mon Cold Winter Challenge puisque j’ai également terminé * La fille de l’hiver * de Eowyn Ivey.

J’étais vraiment très très enthousiaste à l’idée de le découvrir et je n’ai pas été déçue du tout !

Je suis parvenue à rentrer directement dans l’histoire. Je me suis très vite attachée à Mabel et Jack, ce couple qui a perdu un enfant et qui décide de s’exiler en Alaska pour panser ses blessures.

J’ai aimé Mabel, une femme douce et fragile qui se révèle plus forte qu’elle n’y parait. J’ai aimé Jack, cet homme taciturne qui aime profondément sa femme et qui n’aspire qu’à la rendre heureuse. J’ai aimé la petite fille, Faïna, sa solitude, sa force et sa magie. Et j’ai adoré Esther avec sa langue bien pendue !

J’ai aussi adoré l’ambiance du livre : le froid glacial des hivers, la dureté de la terre, l’entraide des agriculteurs, les paysages magnifiques de l’Alaska… J’ai presque envie de prendre mes moon boots et d’y aller, là tout de suite maintenant.

C’est une lecture assez lente, mais tellement prenante. On passe par tant d’émotions : la dépression, l’amour, l’amitié, la peur,… C’est typiquement le genre de livres qui vous donnent l’impression d’avoir vécu une aventure extraordinaire et c’est tout ce que j’espère d’un bon bouquin.

Note : ♥♥♥♥♥

#review La véritable histoire de Noël

Pour le Cold Winter Challenge, j’avais prévu de lire * La véritable histoire de Noël * de Marko Leino comme un calendrier de l’Avent. En lisant tous les posts enthousiastes des participants, je m’étais dis que ce serait vraiment sympa de lire un chapitre par jour jusqu’au réveillon… Eh bien, même si j’ai réussi à le faire avec mes chocolats, on ne peut pas en dire autant pour le livre…

Je trouvais ça très frustrant de ne lire qu’un chapitre par jour : les chapitres étant assez courts, j’avais à peine le temps de me replonger dans l’ambiance que je devais m’arrêter. J’ai donc beaucoup triché en laissant passer un ou deux jours pour en lire plusieurs à la fois et j’ai fini par craquer hier en finissant le livre. Je continue à penser que l’idée était sympa, mais je pense que ce n’était vraiment pas fait pour moi. 🙂

A côté de ça, j’ai quand même passé un très bon moment avec cette lecture !

Le livre se lit facilement et on s’attache très vite à Nicolas qu’on voit passer de famille en famille et qu’on voit grandir au fil des pages. L’histoire est pleine de bons sentiments, de tendresse et d’amour, c’est la lecture parfaite à faire en cette période.

En plus, l’histoire est tellement plausible qu’on re-croirait presque au Père Noël !

Note : ♥♥♥♥