#review Maybe someday

Salut, les pandas !

Je n’ai pas encore eu l’occasion de faire un petit crochet par ici pour vous parler de mon dernier gros – gros gros- coup de coeur en date : * Maybe Someday * de Colleen Hoover.

Avant cette lecture, j’avais déjà beaucoup entendu parler de l’auteur. J’avais vu que beaucoup de blogueuses adorent ses bouquins. Quand je l’ai trouvé par hasard, dans une librairie de seconde main, je me suis donc dis « pourquoi pas? ».

En commençant le bouquin, j’avais un peu peur qu’il soit cliché, mais je n’avais pas lu 10 pages que je savais que ce livre serait unique…

Le jour de son 22ème anniversaire, Sydney découvre que son petit ami et sa meilleure amie l’ont trahie. Désespérée, à la rue, elle trouve refuge chez Ridge, son voisin musicien dont elle se rapproche petit à petit pour écrire des chansons, mais pas que…

C’est beau, c’est fort, c’est profond, c’est magique. C’est le genre d’histoire dont on rêve toutes. On pleure, on rie, on a peur,… Je dois dire que notre petit coeur est pas mal malmené, mais on en ressort si positivement chamboulée.

J’ai adoré tous les personnages que j’ai trouvé tellement réalistes, chacun étant attachant par son histoire.

Et ce qui rend ce roman vraiment unique, c’est que Colleen Hoover a travaillé en collaboration avec Griffin Petterson pour réaliser les musiques dont on parle dans le livre. Les chansons sont géniales, les paroles parfaites, et cette voix… OH-MON-DIEU. J’ai écouté les musiques au fur et à mesure de ma lecture et ça m’a donné l’occasion de rentrer encore plus profondément dans l’univers du livre.

Pour vous donner une petite idée du style de musique :

Enooorme coup de coeur pour ce premier livre que je découvre de Collen Hoover et je dois vous avouer que cette sensation m’a poursuivie plusieurs jours après avoir terminé ma lecture.

Note : ♥♥♥♥♥

Publicités

#review Dernière lectures

Je sais, je sais, vous avez du être surpris en voyant une nouvelle nouvelle notification « Reading Time with Kramik vient de poster un nouvel article ». Je vous vois renverser votre tasse de thé et vous exclamer : Quoi, elle existe toujours, celle-là ?

Je l’avoue, et je m’en excuse, les dernières semaines ont été chargées et je n’ai pas eu l’occasion de mettre beaucoup le blog à jour. Pour tout vous dire, j’ai beaucoup moins de temps pour lire dernièrement et j’ai l’impression d’avancer très très très lentement dans mes lectures ! De plus, j’ai eu beaucoup de livres qui m’ont laissé un sentiment mitigé.

Pour me pardonner de ce long silence, je vous ai préparé un petit statut sur 4 de mes dernières lectures qui valent le détour :

* Notting Hill… with love actually * de Ali McNamara

C’est LA lecture feel good dont j’avais besoin, une lecture 100% féminine ! 

Scarlett est une jeune femme complètement fan des comédies romantiques. Elle rêve d’avoir une vie de rêves, identique à celle de ses héroïnes préférées, mais elle a en réalité une vie plutôt monotone… Alors, quand l’occasion se présente de faire un break dans le quartier d’un de ses films favoris, elle n’hésite pas une minute et c’est le début d’une aventure unique !

Si vous aussi… vous avez vu mille fois Love Actually – en repassant au moins 10 fois la scène où Hugh Grant danse – ; vous êtes plutôt #TeamMarkDarcy ; vous rêvez de trouver l’amour en haut de l’Empire State Building ; vous êtes passée voir la librairie de voyages de William à Notting Hill et que vous rêvez d’avoir le « Shop Around The Corner » au coin de votre rue… FONCEZ ! Je vous le promets, vous ne serez pas déçue, sauf peut-être en tournant la dernière page. 

Note : ♥♥♥♥♥


* La couleur pourpre * de Alice Walker

Grand plongeon dans l’Amérique des années 1900 avec cet échange de lettres entre deux sœurs noires qui s’aiment plus que tout au monde : Celie, battue pour sa mari, qui retrouve l’amour dans les bras d’une ses amies et Nettie, qui a fui sa famille et est devenue missionnaire en Afrique.

J’avais beaucoup entendu parler de ce livre, notamment via le club de lecture d’Emma Watson. Et j’ai tout de suite accroché. Je me suis tout de suite attachée à ces deux sœurs qui sont des femmes fortes en quête de liberté. J’ai particulièrement appréciée le format épistolaire du livre qui permet une lecture fluide. Ce livre m’a beaucoup rappelé * Les Suprêmes * dont je vous ai déjà parlé plusieurs fois et qui reste pour moi un des meilleurs livres que j’ai lus.

Je vous mets aussi un tableau ci-dessus que j’avais vu dans un petit restaurant à Amsterdam et qui m’avait beaucoup fait penser au bouquin que je lisait à ce moment-là.

Note : ♥♥♥♥


* Ma grand-mère vous passe le bonjour * de Frederik Backman

Elsa a 7 ans, on dit qu’elle est mature pour son âge. Mamie a 77 ans et on dit que c’est encore une enfant. Une contradiction qui font d’elles les meilleures amies du monde. Mais quand mamie se rend compte qu’elle est sur le point de mourir, elle confie à Elsa une dernière mission : transmettre plusieurs lettres pour demander pardon….

C’est difficile de vous parler de ce livre, parce que je n’ai pas trop envie de vous en dire sur l’intrigue, mais ce dont vous pouvez être sûr, c’est que j’ai beaucoup aimé cette lecture.

J’ai aimé le personnage d’Elsa, c’est une petite fille géniale, un peu geekete, très intelligente et super touchante. J’ai aimé sa relation avec sa grand-mère et le monde imaginaire que cette dernière a créé pour sa petite-fille. J’ai aimé tous les personnages qui gravitent autour d’Elsa. J’ai aimé l’écriture de Frederik Backman, magnifique, pleine de sensibilité et de douceur. En bref, un petit bijou que je vous conseille vivement.

Note : ♥♥♥♥♥


* Orgueil et préjugés * de Jane Austen

Je vous en parlais dans un des mes posts précédents, j’ai découvert cette année (oui, c’est un peu tard) Jane Austen. Comme ma première lecture (Persuasion) m’avait beaucoup plu, j’avais envie d’enchaîner avec d’autres romans de l’auteur et j’ai opté pour * Orgueil et préjugés *. Ce qui tombait bien, puisque le genre du mois de mai était le roman classique !

Même si j’ai encore une fois apprécié l’écriture agréable de Jane Austen et sa pointe cynique, j’ai moins aimé l’histoire cette fois-ci. Sans doute parce que j’en avais déjà tellement entendu parler et que Mr Darcy était un peu (beaucoup) mis sur un piédestal. Attention, je ne dis pas que Mr Darcy n’est pas un gentleman… Seulement, j’aurais aimé voir ce petit monsieur un peu plus présent. Dans la première partie du livre, on ne le voit quasiment jamais. J’ai du coup eu beaucoup de mal à comprendre l’engouement qui existe pour lui.

A côté de ça, j’ai tout de même beaucoup apprécié le livre et je confirme mon amour pour pour cette grande dame qu’était Jane Austen. Affaire à suivre…

Note : ♥♥♥♥